Christine Salem
27|10|13 · 21h30 · Caserne Fonck | Liège & 19|10|13 · 20h00 · De Centrale | Gand
Christine Salem jouera à Liège avec Sílvia Pérez Cruz, Rehab Méhal et Dom La Nena.

Salem_web

© Agence Vekha


Née un 20 décembre, date anniversaire de l'abolition de l'esclavage à La Réunion, Christine Salem est aujourd'hui l'une des rares voix féminines du maloya, sorte de blues hérité des esclaves, longtemps interdit sur l'île. Et quelle voix !

Accompagnée de son kayanm, elle promène son chant grave et puissant en créole, malgache, comorien ou swahili, et mêle à son maloya des influences musicales venues de l'Océan Indien, du continent africain ou de sonorités plus contemporaines (jazz, blues, reggae).

Son dernier album, Salem Tradition, est une pierre de plus à l'édifice de cette merveilleuse diversité : parmi les nombreux titres rodés sur scène, on y trouve en effet deux titres nés d'une rencontre avec les franco-américains de Moriarty. Le tout fusionne magnifiquement et donne lieu à un disque foudroyant, une « musique intense jusqu'au malaise qui donne envie de danser pieds nus tout en évoquant une séance de spiritisme cathartique» (Les Inrocks).

Engagée, celle qui a grandi dans les quartiers pauvres de Saint-Denis-de-la-Réunion, revendique fièrement sa culture et ses origines et, parallèlement à sa carrière musicale, continue de jouer son rôle d'éducatrice auprès des adolescents de son quartier. Un rôle dont elle nous fera profiter en dirigeant, durant le festival, un atelier d'immersion dans le maloya réunionnais.





www.christinesalem.com
Suivez l'actualité de voix de femmes
Vous aimerez aussi