Mélissa Laveaux
26|10|13 · 21h00 · Caserne Fonck | Liège
Mélissa Laveaux jouera à Liège avec Sarah Carlier, Riff Cohen, Nightshop Théâtre, Seni Gornem Imkansiz, Eldorado et Bénédicte Mottart.

Melissa Laveaux_web

© Emma Picq


La beauté, l'énergie, une texture sonore riche. Que demander de plus ?
Son premier album, Camphor and Copper (2008), avait déjà été largement acclamé, annonceur d'une belle singularité. Aujourd'hui, Mélissa Laveaux se réinvente : l'écriture est restée très personnelle, la voix est toujours sensuelle. Mais les orchestrations amènent cette fois une énergie percutante, un feu d'artifice aux sonorités nouvelles.

Née à Montréal en 1985 de parents haïtiens, Mélissa a grandi à Ottawa qu'elle quitte, dans la foulée de son premier album pour s'installer en France. Un départ dont les moments difficiles viendront nourrir le deuxième album, aux accents plus pop, Dying is a Wild Night (le vers entier, emprunté à Emily Dickinson, est « Dying Is A Wild Night And A New Road »).

Bercée par des influences multiples - du créole haïtien à la folk canadienne, en passant par Brassens, Nina Simone, Lhasa, Billie Holiday ou Björk – la guitariste au délicieux timbre enfantin dévoile ici un univers plus urbain, fruit peut-être de sa nouvelle vie parisienne.
Entre BPM, tropicalia, trip hop et folk : ça sent la danse...





myspace.com/melissalaveaux

dyingisawildnight.tumblr.com/
Suivez l'actualité de voix de femmes
Vous aimerez aussi